Prothèse membre supérieur

Prothèse membre supérieur

La prothèse de membre supérieur vient en remplacement d’un membre amputé tel que: le bras, la main ou le doigt.

Les causes peuvent être multiples : médicales, traumatiques, malformations…

La prothèses de membre supérieur peut ne pas être fonctionnelle dans certain cas de figure, nous parlons alors de prothèse esthétique.

Pascal Pommier ayant toujours été au cœur des nouvelles technologies a été le premier orthopédiste Français à avoir appareillé une main myoélectrique sur un patient de 16 ans. Accompagné de touchBionic et le centre de rééducation de coubert (77).

Une vraie prouesse technologique qui connaît aujourd’hui un succès exponentiel.

Nous proposons également des prothèses mécaniques, leurs fonctionnements reposent sur des besoins d’utilisation spécifique. La prothèse mécanique pourra être réglée de façon à reproduire un geste physique nécessitant de la force.

MYO ELECTRIQUE

Les prothèses myo-électrique visent à retrouver une autonomie dans les activités quotidiennes. La prothèse myo-électrique permet de recouvrer les fonctions essentielles de la main par un contrôle direct des éléments électroniques via les contractions musculaires du membre amputé.

L’évolution de la technologie apporte régulièrement des améliorations quant aux possibilités, à la précision, au confort d’utilisation au quotidien des divers systèmes myo-pilotés.

Elles nécessitent essais et apprentissage en situation réelle pour répondre à vos besoins ergonomiques. La suspension de ce type de prothèse s’effectue par contact à même la peau.

ESTHÉTIQUE

Ces types de prothèses n’ont pas vocation à reproduire les mouvements et visent exclusivement l’anatamo-mimetisme, elles sont fabriquées en silicone, robustes et légères, la pigmentation est totalement personnalisable. (Grains de beauté, reliefs veineux, poils, ongles)

MÉCANIQUE

Ce type de prothèse se caractérise par une fonction primaire d’ouverture et fermeture de la main, elle s’effectue par un mouvement d’une articulation sus-jacente (épaule, coude). Ces prothèses sont particulièrement robustes et appelées aussi « prothèses de travail ».